Un avant-goût d'Australie

Sous le marteau de Nathalie Mangeot, une vente aux enchères d’Art Aborigène se déroulera, avec l’expertise de Marc Yvonnou, le samedi 29 novembre 2014, à Drouot Salle V.V. L’une des pièces-phares, Aknkert de Kathleen Petyarre – lot 59 – est estimée 18 000 / 20 000 €. L’artiste, née vers 1940, est la gardienne du site de Atnangker – Aknkerrth ou du Lézard Diabolique des Montagnes – qui s’avère être la source principale de ses œuvres. En 1996, elle remporte le 13e Testra National Aboriginal Art Award, le prix artistique le plus prestigieux décerné aux artistes aborigènes, avec la toile, Storm in Atnangkere Country II.
Par ailleurs, amateurs et audacieux peuvent aussi espérer repartir avec une toile sous le bras, à partir de 100/150 € (Lot 14 estimé 100  / 150 € – Rosie Nangala Flemming (c. 1928 – ) – Ngapa Jukurrpa (Rêve d’Eau), 2010 – Acrylique sur toile – 46 x 46 cm Groupe Warlpiri – Yuendumu – Désert Central).

Lot 59 - Kathleen Petyarre Aknkerrth Acrylique sur toile - env 157 x 157 cm Ethnie Anmatyerre - Utopia - Désert Central Estimation : 18 000 - 20 000 €
          Lot 59 – Kathleen Petyarre – Aknkerrth – Acrylique sur toile           Environ 157 x 157 cm – Ethnie Anmatyerre – Utopia – Désert Central
Estimation : 18 000 – 20 000 €

Cette vacation de la maison de ventes aux enchères Millon, en partenariat avec Gaïa, compte 142 lots à découvrir Salle V.V. 3 rue Rossini (Paris, IXe), lors des expositions publiques : vendredi 28 novembre de 10 h 30 à 19 h 30 et samedi 29 novembre de 10 h 30 à 15 h 00.
Catalogue Art Aborigène, Australie
 A noter, la version papier offre la préface éclairante de Marc Yvonnou. Pour vous accueillir et vous conseiller, deux acteurs du marché de l’art aborigène en France, Nathalie Mangeot, commissaire priseur, et Marc Yvonnou, expert.
Rencontre avec ces deux passionnés.

Nathalie Mangeot, commissaire-priseur
Nathalie Mangeot, commissaire-priseur 

Créant Gaïa, en 2007, Nathalie Mangeot s’est positionnée comme un actrice innovante du marché de l’art, en se spécialisant en arts extra-occidentaux anciens et contemporains. Gaïa a été la première maison de ventes aux enchères en France à proposer des vacations d’art aborigène d’Australie, d’art inuit du Canada, ou encore d’art contemporain d’Afrique. Précurseur dans ce domaine, Nathalie Mangeot s’est rapprochée, en 2011, de la cinquième maison de ventes aux enchères, Millon & Associés. Les spécialités développées par Gaïa ont rejoint les 25 départements de Millon & Associés, ce nouveau partenariat permettant aussi à Gaïa d’inclure désormais des œuvres d’arts extra-occidentaux dans des ventes d’art contemporain « générales ». Par ce biais, Nathalie Mangeot questionne la validité de tels labels et tend d’accorder leur place entière aux arts extra-occidentaux dans l’art contemporain.

 

Marc Yvonnou, expert avec Margaret Napangardi et Judy Watson Napangardi
Marc Yvonnou, expert en Art Aborigène
avec Margaret Napangardi et Judy Watson Napangardi 

Depuis les débuts de Gaïa, Nathalie Mangeot collabore avec Marc Yvonnou, et ce tandem sympathique continue d’exercer son expertise au sein de la maison de ventes aux enchères Millon & Associés. Depuis 1996, Marc Yvonnou, Expert en art aborigène notamment à Drouot, travaille à diffuser cet art et à préserver la mémoire culturelle aborigène. Des institutions aussi diverses que le musée du Quai Branly ou celui du Louvre, qui commercialisent tous ses ouvrages, ou les musées de Sens dont il a été commissaire de l’exposition, Art aborigène, les divas du désert, qui s’est tenue en 2009 avec une centaine d’œuvres sur deux niveaux, lui accordent leur confiance. Au cours ce cette vente, tous les tableaux sont expertisés par Marc Yvonnou, et vendus avec un certificat d’authenticité.​ Bibliographie de Marc Yvonnou

« La peinture aborigène doit son succès au choc esthétique qu’il procure, à la beauté, à la force, à la magie – terme qui convient le mieux finalement puisque le plus souvent cet art s’enracine dans la pensée sacrée, seul l’initié peint et seulement des motifs sur lequel il a des droits – qui se dégagent de ces toiles. »                                                                                 Marc Yvonnou

Zoom sur 2 autres pièces estimées à moins de 1000 € et sur une troisième, coup de cœur…

Lot 16 - Narputta Jugadai Nangala (1933 - ) Spirit Woman, 2003 Acrylique sur toile - 55x61 Groupe Pintupi - Haasts Bluff - Désert Central Provenance: Collection particulière, USA Ikuntji Arts, TG/1042-IK03NJ80. Certificat du Centre d'Art Certificat de la Thornquest Gallery Estimation : 400 - 600 €
Lot 16 – Narputta Jugadai Nangala (1933 – ) – Spirit Woman, 2003 Acrylique sur toile – 55 x 61 cm – Groupe Pintupi – Haasts Bluff – Désert Central Provenance : Collection particulière, USA Ikuntji Arts, TG/1042-IK03NJ80. Certificat du Centre d’Art Certificat de la Thornquest Gallery – Estimation : 400 – 600 €
Mitjili Napurrula (c. 1945) Watiya Acrylique sur toile - 60 x 45 cm Ethnie Pintupi - Désert Occidental Provenance: Collection de Mr C.O, Suisse(*) Estimation : 400 - 600 €
        Lot 29 – Mitjili Napurrula (c. 1945) – Watiya            Acrylique sur toile 60 x 45 cm – Ethnie Pintupi   Désert Occidental – Provenance : Collection de Mr C.O, Suisse(*) – Estimation : 400 – 600 €
Ray James Tjangala (c. 1958 - ) Sans Titre, 1999 Acrylique sur toile - 91 x 61 cm Groupe Pintupi - Désert Central - Kiwirrkura Provenance: Collection particulière, Australie Ray James est probablement né vers 1958 (1956/58). Il est le fils d'Anatjari Tjampitjinpa, un initié pintupi ayant joué un rôle important dans la création du mouvement pictural aborigène en 1971. Ray James comme le reste de sa famille prends contact avec la civilisation occidentale seulement en 1963. Depuis la mort de son père, Ray James à fait évolué son style vers une plus grande simplicité et les effets optiques et vibratoires. Depuis il a pris une grande importance comme artiste. Des musées prestigieux ont acquis quelques unes de ses oeuvres comme l'Art Gallery of New South Wales (Sydney), la National Gallery of Victoria (Melbourne), le Flinders University Art Museum ou encore le Aboriginal Art Museum (Hollande). Ray décrit le plus souvent des Cycles Tingari associés au site de Yunala. Au Temps du Rêve, un groupe important d'Hommes Tingari ont campé sur ce site avant de reprendre leur route vers Pinari. Les Cycles Tingari décrivent de façon symbolique les voyages des Ancêtres Tingari aux Temps du Rêve Estimation : 900 - 1 100 €
Lot 105 – Ray James Tjangala (c. 1958 – ) – Sans Titre, 1999 –  Acrylique sur toile – 91 x 61 cm – Groupe Pintupi – Désert Central – Kiwirrkura  Provenance : Collection particulière, Australie. Ray James est probablement né vers 1958. Il est le fils d’Anatjari Tjampitjinpa, un initié pintupi ayant joué un rôle important dans la création du mouvement pictural aborigène en 1971. Ray James comme le reste de sa famille prend contact avec la civilisation occidentale seulement en 1963. Depuis la mort de son père, Ray James à fait évoluer son style vers une plus grande simplicité et les effets optiques et vibratoires. Des musées prestigieux ont acquis quelques-unes de ses oeuvres comme l’Art Gallery of New South Wales (Sydney), la National Gallery of Victoria (Melbourne), le Flinders University Art Museum ou encore l’Aboriginal Art Museum (Utrecht). Ray décrit le plus souvent des Cycles Tingari associés au site de Yunala. Au Temps du Rêve, un groupe important d’Hommes Tingari a campé sur ce site, avant de reprendre sa route vers Pinari. Les Cycles Tingari décrivent de façon symbolique les voyages des Ancêtres Tingari aux Temps du Rêve – Estimation : 900 – 1 100 €

Contacts
Responsable de la vente
Nathalie Mangeot, Commissaire-priseur
nmangeot@millon-associes.com – Tél. : +33 (0)1 47 27 11 69 – Portable : +33 (0)6 34 05 27 59
Expert
Marc Yvonnou
Portable : +33 (0)6 50 99 30 31