Collections privées

 

Affiche SCHNEIDER-Musée MENDJISKY

Une fois n’est pas coutume, Le Petit Studiolo vous entraîne au musée. Au musée Mendjisky – Ecoles de Paris, installé au fond d’une impasse parisienne, qui vous ouvre les portes de deux collections privées. Il accueille jusqu’au 24 avril 2016 Schneider, Les Enfants d’une Œuvre ; cette exposition réunit des créations de la famille Schneider, maîtres verriers. La maison Schneider compte parmi les plus importantes verreries du XXe siècle.

Barlarch Heuer, artiste, Laurence et Jean-Pierre Serre, antiquaires, composent le trio de collectionneurs ayant rassemblé plus de 300 pièces. Généreusement ils montrent au public leurs trésors, dans cette exposition itinérante qui a déjà notamment pris place au musée de la Faïence de Sarreguemines, à The Finish Glass Museum de Riihimäki (Finlande)… Générosité qu’ils poussent jusqu’à présenter eux-mêmes, lors de conférences, ces pièces choisies une par une.

Les frères Schneider, Ernest et Charles reprennent en 1913 une verrerie à Epinay-sur-Seine, après avoir travaillé chez Daum. Pendant la Grande Guerre, l’usine produit de la verrerie médicale mais se reconvertit dans la création artistique, dès la fin du conflit. Suit une période florissante avec deux lignes commerciales qui voient le jour : Schneider et Charder, le verre français. La première commerciale présente des pièces haut de gamme, et la seconde s’avère davantage fantaisiste. La verrerie remporte un vif succès à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925 (Paris), et connaît un export considérable vers l’Amérique. Charles Schneider imagine plusieurs centaines de modèles entre 1918 et 1933.

Vases avec application à chaud gravée en camée. 1924 /1925 Signé Schneider. © Jean-Pierre Serre
Vases avec application à chaud gravée en camée. 1924 /1925 Signé Schneider. © Jean-Pierre Serre

La crise de 1929 contraint cependant Charles Schneider à fermer sa verrerie ; dès les années 1950, ce créateur prolifique convainc ses enfants d’ouvrir une nouvelle cristallerie. Lieu où Robert-Henri Schneider, son fils, réalise aussi des pièces uniques qui annoncent les ateliers indépendants. Le goût des années 1950 se démarque de l’Art Déco : la couleur s’efface et le cristal remplace le verre… L’aventure s’arrête en 1981, avec la fermeture de l’usine.

Longtemps oubliées, les verreries Schneider illustrent merveilleusement l’Art Déco et voient un regain d’intérêt depuis les années 1980. Les Enfants d’une Œuvre  dévoile des pièces oubliées, ouvre la porte de deux collections privées et témoigne de la grande diversité de la verrerie Schneider. L’œil se laisse surprendre par les couleurs, les formes et les techniques des verreries, à chaque étage de l’ancien atelier du maître verrier Barillet, édifié en 1932 par l’architecte Robert Mallet-Stevens, qui abrite le musée Mendjisky – Ecoles de Paris.

Visites commentées de Schneider, Les Enfants d’une Œuvre par la commissaire d’exposition, marchand d’art et collectionneur, Laurence Serre :
– Mercredi 9 mars de 14 h à 15 h ;
– Lundi 14 mars de 12 h 30 à 13 h 30 ;
– Vendredi 25 mars de 15 h 30 à 16 h 30 ;
– Vendredi 1er avril de 16 h 30 à 17 h 30.
Inscriptions à info@fmep.fr (nombre de places limité)
Tarif : 12 €

FMEP – Musée Mendjisky – Ecoles de Paris
15 Square de Vergennes
75015 Paris
Tél : +33 (0)1 45 32 37 70
Ligne 12 métro Vaugirard
http://www.fmep.fr/

Retrouvez Jean-Pierre et Laurence Serre aux Puces de Saint-Ouen.
Choses et Autres Choses
Marché Biron (Puces de Saint-Ouen)
Stand 15 – Allée 1
85 rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
Tél : +33 (0)1 40 11 94 08
Ligne 4 métro Porte de Clignancourt
http://www.chosesetautres-choses.com